Film de Paul Grignon L'ARGENT S'EST FAIT DETTE, octobre 2008

Publié le par Patrick K


L'Argent Dette de Paul Grignon (FR intégral)
envoyé par bankster2008

Long métrage de Paul Grignon, L'ARGENT S'EST FAIT DETTE, octobre 2008.

 

De mon point de vue, certaines représentations de ce documentaire d’animation frôle et parfois épouse les théories du complot (les symboles : pieuvre, banquiers au nez long etc etc ). Il n’en reste pas moins vrai ; et c’est ce qui a surtout retenu mon attention ; ce documentaire ludique démontre méthodiquement et de façon abordable à tous publics, le défaut majeur du capitalisme dit financier, à savoir : son caractère inévitablement inflationniste qui ne survit dangereusement que sous hypothèques. Hypothèque qui de nos jours, est en passe de devenir planétaire et terrestre.

 

Cette  bulle monétaire gonflée artificiellement par l’euphorie consumériste et la production à profusion sans modération de toutes sortes d’objets physiques ou conceptuellement consommables, afin de cadrer avec la sempiternelle ritournelle de la croissance.

 

Bref tout le contraire du « durable », terme qui lui aussi est sans cesse dévoyé dans le jargon en communication de l’après Grenelle de l’environnement !

 

En résumé, l’unique façon d’imaginer l’avenir sur notre sphère en danger, serait tout d’abord d’abandonner définitivement le système capitaliste qui n’a que trop durer (vœux pieux je sais).

 

Le discours  qui préconise une profonde réforme des institutions en  régulation des échanges financiers et autres gendarmes en cotation, n’est que pure bouffonnerie dont savent faire usage et là encore sans modération les représentants étatiques à qui il est demander désormais de sauver le soldat « argent roi propriété du privé» sur le dos des acquis et « non acquis »* sociaux.

* ça c’est pour les germinaux chinois, par exemple.

Patrig K

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Texte depuis Dailymotion.

 

Durée : 52:15Pris le : 21 octobre 2008Lieu : Colmar, Alsace, France

La dette des gouvernements, des entreprises et des ménages a atteint des proportions astronomiques et enfle de plus en plus démesurément de jour en jour.

D'ou vient tout cet argent ?
Comment peut-il y avoir TANT d'argent à prêter ?

La réponse est... qu'il n'y en a pas.

De nos jours, L'ARGENT S'EST FAIT DETTE.

S'il n'y avait PAS DE DETTE
Il n'y aurait PAS D'ARGENT

Si tout ceci vous laisse perplexe, rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul ou la seule.
Très peu de gens comprennent ce système, même si nous sommes tous touchés.

Ce long métrage d'animation, dynamique et divertissant, de l'artiste et vidéographe Paul Grignon, explique les effets magiques mais pervers du SYSTEME ACTUEL D'ARGENT-DETTE dans des termes compréhensibles pour tous.
Nous vous présentons le chef d'oeuvre de Paul Grignon pour la première fois disponible avec une bande son française et textes en français !

FauxMonnayeurs.org: Depuis 1973 et entériné par l'article 104 de Maastricht et transposé dans l'article 123 de Lisbonne, l'Etat a supprimé le recours à l'émission de bons du trésor (emprunt d'état, exempt d'intérêts) puis s'est interdit toute création monétaire en interdisant tout recours à l'emprunt auprès de sa banque centrale à travers le traité européen. Cet état de fait, malicieusement déguisé, rend tout investissement "hors de prix". Ainsi nous sommes assis sur une montage de dettes artificielles dont les conséquences sont dramatiques: Diminution générale du pouvoir d'achat, extension de la pauvreté et misère absolue pour une majeure partie de la population terrestre.
http://fr.public-debt.org/

L'Argent Dette est distribuée en DVD par
www.bankster.tv à prix coutant pour les associations, commercants et particuliers qui souhaitent participer à la diffusion du message.

Film également recommandé: Zeitgeist Addendum (copyleft sous titré FR)
http://video.google.fr/videosearch?q=zeitgeist+addendum&hl=fr&emb=0&aq=o#q=zeitgeist%20addendum%20FR&hl=fr&emb=0

 



Publié dans Documentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article