L’Ex Clémenceau, un périple digne des pieds nickelés !

Publié le par Patrick K

·       Le contexte: 

Conférence de presse des associations AE2D, Mor-Glaz, et de la CGT concernant les derniers rebondissements au sujet de l’ex-bâtiment amiral "Le Clemenceau".

Le départ du navire à coque 790 vers les eaux britanniques et annoncé définitif avant la fin de l’année par la presse bien informée semble compromis. En effet, le Clemenceau ne peut pas en l’état accéder au futur chantier dont le chenal existant est trop exigu pour laisser passer ce navire.

L’annonce du "départ imminent" de ce bâtiment coque et "ex-Clemenceau" risque d’inscrire un nouveau chapitre en "drôlerie" d’exception française, dont savent nous préparer nos éminents décideurs de tous poils !

A l’heure actuelle, le dragage du chenal n’est pas achevé, des travaux qui engendrent la production de déchets tous aussi encombrants et qui doivent également être traités, à quel prix et dans quelles conditions ? Tous ces travaux non prévus, paraît-il au marché.

Des appels d’offres élastiques, de la prévision optionnelle ! Et encore des surcoûts, mais à la charge de quels contribuables. Britanniques ou Français ?

Une affaire d’États comme le dit si bien Roger Abiven de l’association AE2D.

Un montage et bricolage en lieu de chantier, tout cela cerné du plus grand flou et des garanties d’exécution plus que douteuses, comment un chantier non valide a-t-il pu répondre a cet appel d’offre, sans aucune compétence ni infrastructure adéquate ?

Ici un film-conférence de 50mn05 en quatre parties, qu’il m’a semblé bon de vous livrer sous cette forme et en quasi intégralité tant les propos qui y sont tenus méritent d’être connus et revus.

Ainsi et sous cette forme peut être moins fastidieuse ce document sera, je l’espère, l’un des outils utile à la convergence revendicative pour la mise en place d’une filière de démantèlement de vieux navires et particulièrement les bâtiments militaires, une filière inéluctable à positionner en Bretagne et à Brest en particulier, bien entendu.

Partie 1 :
    Présentation et ce qu’en dit la CGT tps : 13mn 40


Partie 2 :
   Ce qu’en disent Mor-Glaz et AE2D tps : 12mn 25


Partie 3 :  La table ronde du 15/01/2009  tps : 9mn 42

Une table ronde le 15 janvier 2009, à la maison des syndicats à Brest à 18 heures

1ére demie soirée 18/20 h :

Projection d’un film reportage sur l’odyssée du navire amiral le Clemenceau une production FR3, puis débat et échange avec "les amis de Hartlepool", les opposants à la venue de la coque 790 étatique et amiantée française sur le territoire Britannique.

2éme demi soirée 20h30 22 h et + :

La synergie et débat avec les décideurs politiques, les membres de la société civile, les entreprises, les syndicats, les ONG, les associations écologistes, liste non exhaustive ....

 

Partie 4 : Le constat et les questions ? tps : 14mn 18

Rocambolesques les péripéties de ce navire, dont l’illustre général Clemenceau aurait certainement trouvé le mot juste pour qualifier ce Trafalgar environnemental, et en résumé.



Bon films et suivant vos appétits d'informations et grâce à la disponibilité 7/7 jours sur ce point.net.

Pour l’association « Klapez » Patrig Kéméner


Publié dans Reportages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article