« LE SURSAUT ! »

Publié le par Patrick K

· Le concept :

Proposition de rédaction interactive d’un polar de politique fiction, ici le commencement d’un scénario pas si irréaliste que cela, hum !

Une idée à faire germer, l’écriture coopérative et interactive d’un polar de politique fiction. Qui prend la suite, moi de mon côté, je continue mes élucubrations. Alors, je vous le laisse dans l’état et à disposition, chacun pouvant modifier à souhait, le texte sans trop s’écarter de l’idée d’origine…

Si ça prend tant mieux, sinon p’tre bien le "Renardeau" à la rentrée ! Pas gonflé le lascar…..

Le sujet :

« LE SURSAUT ! »

POLAR DE POLITIQUE FICTION. (Brouillon 1)

Chapitre 1 : La fin d’un monde

Le Constat :

   Nous irons tous au …..« Foyer »….

…..car tellement déprimés et sans avenir lisible, avec de moins en moins de ressources à notre disposition, la détérioration inexorable des relations sociales, nos corps ne serviront pas pour autant à produire de ces galettes de protéine vertes, comme cela avait été scénarisé dans le film "SOLEIL VERT" (1973 de Richard Fleischer) nos  corps serviront à remplacer une partie des énergies fossiles qui tendent à s’effilocher et qui disparaitront à terme.


                                                               §

   Nos dépouilles et celles de nos enfants et petits enfants ainsi récupérés dans des énormes silos réfrigérés afin de maintenir ces déchets organiques qui par la suite seront méthanisés, les ultimes déchets seront eux concassés, broyés et serviront ainsi pour alimenter des fours gigantesques qui produiront l’énergie nécessaire à alimenter ces territoires barricadés, militarisés en leurs périmètres. Ces néo-zones Olympiennes, ou vivent désormais les Oligarchies Planétaire, des Iles paradisiaques, des pures reproductions d’Eden hyper sophistiqués et recréés, alliant à la fois les toutes dernières technologies d’urbanismes écologiques dans des cités aux tours de verre gigantesques cernées de parc forestiers arborés et de zoos en arche de Noé, c’est là ou vivent désormais les membres de ces castes, de ces nouveaux maitres du monde :

Les Olympus Edenis Actio-Maximus

— Les OEAMs

 Ces OEAMs ignorants et totalement hors du monde qui les entoure, évoluant dans ces bulles ou de gigantesques images au zénith, de ces objets holographiques qui reproduisent l’illusion d’un ciel azuré parsemé de doux nuages blancs-bleutés.

    Ces sphères d’illusions qui elles sont à leur tour englobées dans une autre réalité moins paradisiaque, toutes cernées par une atmosphérique planétaire désormais polluée, irradiée, sulfureuse : résultats et conséquences du dernier conflit mondial qui a été déclenché par la fédération (EOO) des Etats Occidentaux Otanasiés depuis la fin de l’année 2047, contre l’Empire Chino-National-Roskovick (l'ECNR).

 En cette année 2068, toutes ces pollutions et destructions, ont plus balkanisés isolés ces dernières iles à castes de l’ancien monde, ces "oasis" peuplés de ces « OEAMs», de ces minoritaires vieillissants et multi-ré-organiques dont certains sont âgés de plus 160 ans, ces « XPartiels » multi-greffés, ces microcosmes à « OEAMs» sont d’illusoires univers inaccessibles au reste des 7 milliards d’hominidés restants désœuvrés qui peuplent cette terre post-chimico-nucléaire, tous ces gueux qui s’entretuent, s’égorgent, s’étripent, pour tenter d’y gratter encore quelques miettes, de ces quelques ressources alimentaires, dont ils retirent substances et protéines que sont ces énormes rats-ragondins mutants qui pullulent dans les bas-fonds et anciens réseaux suburbains de ces mégapoles délabrées, ionisées et ou sévissent d’autres hordes et cohortes de barbares aux pratiques culinaires ancestrales, que sont le cannibalisme et aux rituels et messes en sacrifices maléfiques et sataniques.....

Le Sursaut

 Dans d’autres paysages et contrées, tout au bout de la péninsule Britano-Européenne, une nouvelle organisation ce fait jour ; sur ce petit territoire restreint et qui avait été relativement épargné de l’urbanisation incontrôlée, dans cette région jusqu’à présent délaissé par la rapacité et l’invasion des hordes « Urban-Korps » du nord continent Européen ; des groupes et des clans « les Brito-Kurgans » remettent ensemble en œuvre des stratégies et des alliances nouvelles, pour de nouveaux partages et de nouvelles coopérations de production alimentaires essentielles.

 En moins d’une vingtaine d’années, l’expansion de ces nouveaux échanges ce sont de plus en plus fédérés. Dans ces toutes nouvelles sociétés, et en conséquence du passé cataclysmique, il a été décidé que le pouvoir et les propriétés d’un seul membre brito-kurg ne pourront plus être exercés sur et au-delà de plus de deux cent autres individus maximum, ces fondamentaux formant ainsi les cellules de bases de ces organisations.

 Des assemblées constituantes, des chambres consultatives, des gouvernances participatives régissent ainsi et à part égale, ces nouveaux modes de représentations et de prises de décisions laissent entrevoir l’avènement d’une nouvelle civilisation humaniste ou l’espoir d’une vision et d’un futur de régénération ........

 La Guilde de l’Olympus Edenus, organe centrale du commandement de ces "Oasis à XPartiels" (La GOE), ayant eue vent de cette structure naissante, et après délibération des Korpus Actio-Maximus , la GOE met en place une réplique de la Véme génération, un nouveau programme militaire est alors élaboré dans le plus grand secret..... 2071 : les BBOE sont nés !

Le 11 septembre 2071, Les Blatt’s Bunners OE, sont parachutés et largués au-dessus de ces zones néo-civilisatrices, pour combattre les troupes Briton-Kurgs .........

Suite au prochain feuilleton….. et/ou à vous la suite…...

Il faut désormais y rajouter, des personnages, un demi faux héros, un peu d’amour romanesque, de l’aventure et de la dérision pour cause..........

Publié dans Divers & Essais

Commenter cet article